Groupe d’appui au développement rural

Les mutuelles de solidarité : un outil financier au développement du milieu rural haïtien

Les mutuelles de solidarité : un outil financier au développement du milieu rural haïtien

Les initiatives de financement pour les activités économiques en milieu rural haïtien, la nécessité d’institutions spécialisées et des projets de banques agricoles ont été abordées maintes fois au cours de l’histoire de ce pays. Cependant les résultats sont généralement en inadéquation aux conditions de l’environnement socio-économique global du monde rural. Afin d’arriver à un système simple, souple et solidaire et avec un mode d’organisation inclusif, les mutuelles de solidarité (MUSO) ont fait leur débarquement en Haïti.

Elles se développent et se structurent davantage selon les exigences de leur utilisation et deviennent un véritable outil de développement social, économique et associatif. Les MUSO se multiplient dans différents coins et recoins du pays, les organisations communautaires de base (OCB), les regroupements paysans, les Organisations Non Gouvernementales (ONG), les organismes privés s’en servent pour matérialiser leurs projets selon des méthodologies qui correspondent à leur vision du monde.

Une mutuelle de solidarité (MUSO) est un groupement de personnes d’une même localité qui ont décidé de s’unir pour gérer un système d’épargne et de crédit de façon autonome en vue d’atteindre certains objectifs communs. Cet outil qui a pris naissance en Afrique plus précisément au Sénégal en 1995 permet de répondre aux problèmes d’inaccessibilité ou absence total de crédit auxquels font face les populations dans le milieu rural. Les MUSO sont articulées autour de trois caisses clairement identifiées : une caisse verte recueille les cotisations dont le montant accumulé constitue le fonds de crédit accessible à tous les membres ;Une caisse rouge recueille également la cotisations des membres de la MUSO celle-ci est non récupérables et sert de fonds de secours (incendie, maladie) ; Une caisse bleue pour accueillir des fonds ou prêts collectifs de l’extérieur notamment auprès d’autres institutions financières ou non financières.

Le Groupe d’Appui au Développement Rural (GADRU) étant une institution œuvrant dans le monde rural en Haïti a commencé avec cette activité dans ses zones d’intervention en 2010 après maintes réflexions sur les alternatives pour renforcer l’autonomie du mouvement paysans agroécologique croyant pouvoir aider les familles paysannes à implanter un système de crédit adapté à leurs besoins. Dans ses différentes initiatives, le GADRU participe dans la diffusion de ce dispositif de microfinance afin d’arriver d’abord à l’amélioration des conditions de vie des familles agroécologiques ensuite permettre aux familles de trouver une alternative afin de combattre les prêts aux taux élevés (coup de poignard, usuraires,) enfin favoriser la circulation de l’argent dans le milieu.

Son implication a permis aujourd’hui la création et le fonctionnement de plus d’une quinzaine de MUSO dans deux (2) départements du pays à savoir le Nord-Est et le Nord-Ouest. Ces groupes comptent plus d’un millier de personnes. Tout cela permet aux gens de se réunir régulièrement, font les cotisations et octroyer des prêts. Grâce aux bénéfices générés par cette épargne, beaucoup de familles peuvent désormais payer la scolarité de leurs enfants, cultiver leurs terres et s’adonner à des activités de commerces, en somme contribuer à leur bien-être.

Certes, le système de Mutuelles de Solidarité est un outil important dans le processus d’émancipation collective en apportent un soulagement à leurs membres, mais a l’instar de beaucoup d’autres initiatives, elles font face à la réalité intenable du pays, à celle du respect des règlements des groupes concernant l’épargne, les crédits, le remboursement, la redistribution, des difficultés relatives surtout au manque de fonds. Une situation complexe qui freine l’évolution des Mutuelles de Solidarité. En ce sens l’Etat devrait soutenir les initiatives des Mutuelles de Solidarité en mettant sur pied des activités de refinancement, de subventions et des politiques sociales qui interviennent sur les problèmes sociaux afin que les gens puissent trouver un cadre environnement de bien-être collectif. Ce qui va permettre aux Mutuelles de Solidarité de connaître un vrai succès dans le milieu rural.

Dans la même rubrique