Groupe d’appui au développement rural

Nos actualités

GADRU au milieu de la paysannerie Haïtienne

Activités et engagements Au niveau national GADRU exécute le programme Service conseil destiné aux membres de la Plateforme Agro-écologique et de Développement Durable (PADED) et de la Confédération Nationale des Familles Agro-écologiques Haïtiennes (CONAFAH). C’est un travail de formation, d’organisation, d’accompagnement et de réseautage. La PADED est un regroupement de Caritas et d’ONG qui travaille dans le domaine de l’agro-écologie. Elle a une couverture nationale avec plus d’une trentaine (...)

Les mutuelles de solidarité : un outil financier au développement du milieu rural haïtien

Les initiatives de financement pour les activités économiques en milieu rural haïtien, la nécessité d’institutions spécialisées et des projets de banques agricoles ont été abordées maintes fois au cours de l’histoire de ce pays. Cependant les résultats sont généralement en inadéquation aux conditions de l’environnement socio-économique global du monde rural. Afin d’arriver à un système simple, souple et solidaire et avec un mode d’organisation inclusif, les mutuelles de solidarité (MUSO) ont fait leur (...)

L’implication du GADRU dans la lutte contre la COVID-19

Le 19 de mars 2020, les premiers cas de contamination du COVID-19 sont enregistrés en Haïti. Le Gouvernement haïtien a déclaré l’état d’urgence sanitaire et a pris un ensemble de mesures tendant à limiter les risques de propagation du virus. Au mois de mai, tout le territoire national est touché par le virus. La bataille contre la COVID-19 est devenue plus sérieuse et a exigé l’implication de toute la société. Le Groupe d’Appui au Développement Rural (GADRU) a compris la nécessité de participer dans (...)

« Les cassaveries », un projet pour la souveraineté alimentaire, et l’amélioration du revenu des familles paysannes.

Alors qu’aucune plante panifiable n’est cultivée en Haïti, le manioc est une plante facile, peu exigeante. Elle donne de bon rendements, a peu de maladies, se conserve sous terre, est appréciés des gens mais : Les jeunes ne veulent plus faire de cassaves parce que le travail de transformation du manioc est très pénible et peu rentable. Le processus de transformation du manioc en galettes appelées cassaves est long et implique de nombreuses opérations physiquement pénibles :
Arrachage
Transport (...)

Rapport annuel de GADRU : différents axes d’intervention de l’institution pendant l’année 2012-2013

Gadru est une institution qui travaille avec les familles paysannes depuis plus environ 20 ans avec les familles paysannes dans plusieurs domaines : agroécologie, économie sociale, accompagnement organisationnel et construction.
L’intervention de GADRU n’est nullement faite dans le but de remplacer l’État central, mais elle vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des paysans qui souffrent de précarités, en encourageant ces derniers à travailler la terre de manière à pourvoir à leurs (...)

Le miracle de l’agroécologie : témoignages de certaines familles paysannes

Nous somme dans une rencontre à l’Acul- des-pins (Nord-Est d’Haïti), avec certaines familles paysannes, dans un climat de dialogue serin et détendu, entrain de parler de l’agroécologie. Un paysan, sourire aux lèvres, a pris la parole, témoigné sa gratitude, et dit : « agwoekoliji a se tankou levanjil, kotel rantre li chanje bagay yo » ; phrase que l’on pourrait traduire ainsi : « l’agroécologie est comparable au message de l’évangile. Là où elle est appliquée elle change les choses ». En fait, ce paysan (...)

L’Agroécologie, pain quotidien pour les familles paysannes de Mombin Crochu

L’implantation du programme agroécologique à Mombun Crochu a introduit une autre pratique agricole non seulement au bénéfice de l’environnement, mais également dans l’intérêt des familles paysannes. Depuis 2004 GADRU gère des projets dans cette commune qui se situe dans le Nord-Est d’Haïti. Ce programme a été installé dans un contexte où les situations socioéconomiques et environnementales des paysans et paysannes de cette commune ont été précaires. Son but principal a été de contribuer à l’amélioration (...)

Mahotière : modèle d’une pratique agroécologique

Mahotière est l’une des zones d’intervention de GADRU. Elle se situe dans le Nord-Ouest d’Haïti, plus précisément, elle est une section communale de Port-Au-Paix. GADRU y exécute un programme en Agroécologie depuis sept (7) années. Par ce programme, visant la protection et la fertilisation le sol, Gadru arrive à travailler avec plus de 700 familles paysannes.
L’agroécologie est une pratique agricole visant à promouvoir une agriculture qui respecte les principes écologiques. Dans la localité de (...)

Le manioc, cette manne tropicale négligée

Haïti : Le manioc occupe une place importante dans la production locale de tubercules en Haïti, soit 45% de la production vivrière. En 2005, dans une publication sur la production de tubercules en Haïti par le Fonds des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO), le manioc est classé en première position avec 340.000 Tonnes métriques sur un volume de 750.000 TM de production de patate, d’igname, de malanga.
Haïti : Le manioc occupe une place importante dans la production locale de (...)

Le manioc, plante vivrière tropicale

Des fouilles archéologiques attestent que le manioc appelé yunca était cultivé il y a 2000 ans au Mexique et il y a 4 000 ans au Pérou. Il constituait l’aliment de base des Amérindiens à l’arrivée des Européens. Plus tard, les Portugais l’introduisirent en Afrique, où il est aujourd’hui bien plus cultivé que partout ailleurs dans le monde.
Le manioc est riche en hydrates de carbone et en acide cyanhydrique (HCN), un poison extrait par les Amérindiens pour y tremper les pointes de lances et de flèches. Il (...)

Le Manioc en Haiti

Dans la catégorie « vivres et tubercules », le manioc est l’un des produits les plus transformés dans les ateliers. Le manioc est transformé en farine, en cassave, en amidon et en autres choses.
Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la production de manioc était estimée, en 2005, à 340 000 tonnes métriques (TM). Précisons que la culture du manioc est pratiquée dans tout le pays en association avec d’autres cultures. Cet arbuste tolère bien la sécheresse. Il (...)

Videos

Video